Utile à lire : sur le forum psychoweb, "situations étranges et profils d'attachement".

sur lien-social.com, une fiche de lecture du livre suivant : Pierrehumbert, Blaise, 2003, Le premier lien - Théorie de l'attachement, Paris : Odile Jacob.


Sujet : Décrivez la double fonction de l'attachement. Décrivez les quatre types de l'attachement qui correspondent aux quatre classements sur la tâche de la « situation étrange ».

La « situation étrange » est une méthode d'observation du comportement de jeunes enfants (1 an) et de leur attachement à leur mère ou leur père (nommé donc figure d'attachement), suite à la disparition et aux retrouvailles avec leur mère ou père, parfois devant une figure étrangère, réalisées  sur plusieurs courtes séquences.

Cette « situation étrange », mise en place par Ainsworth, a abouti au classement des enfants selon trois groupes, puis, reprise par Main, à un quatrième groupe. Ces groupes représentent quatre situations d'attachement à la mère (ou au père).

Le groupe B, majoritaire avec 2/3 des enfants, correspond à un attachement sécurisé. Les enfants acceptent la séparation momentanée et sont heureux de revoir la figure d'attachement.

Le groupe A est dit anxieux-évitant. Les enfants acceptent la séparation mais au retour de la figure d'attachement soit l'ignorent soit réagissent négativement.

Le groupe C est constitué d' enfants anxieux-ambivalents. Les enfants acceptent la séparation mais, au moment des retrouvailles, manifestent des émotions ambivalentes : ils montrent à la fois leur intérêt et leur contrariété.

Le groupe D correspond à des enfants désorganisés et désorientés. Ceux-ci cherchent la figure d'attachement en son absence et donc acceptent mal la séparation mais aux retrouvailles, l'ignorent ou l'évitent.