Sujet : Décrire la tâche de fausse croyance. Comment arrive-t-elle à tester le développement d'une théorie de l'esprit ?
(Attention, devoir pas encore corrigé)

La tâche de fausse croyance permet de tester la capacité d'un sujet à comprendre qu'autrui puisse avoir un point de vue différent, qui ne se confonde pas à la réalité. Cette tâche est utilisée chez les enfants, pour appréhender leur développement.

Ainsi des enfants réunis autour d'un spectacle voient qu'un personnage cache un objet à un endroit différent du lieu où un deuxième personnage avait rangé l'objet. Lorsque le deuxième personnage revient, on interroge les enfants : où croient-ils que le deuxième personnage ira chercher l'objet ? En-dessous de quatre ans généralement, ils donnent pour réponse le lieu où se trouve effectivement l'objet et non le lieu où l'objet se trouve d'après le point de vue du personnage qui ignore que l'objet a été déplacé. En-dessus de quatre ans, d'une manière générale, les enfants sont capables de donner la réponse attendue, non conforme à la réalité du lieu actuel où se trouve l'objet. Les enfants sont donc capables de comprendre le point de vue d'autrui, de différencier ce qu'ils savent de ce que savent autrui. Stade important pour le développement de la compréhension d'autrui, pour le développement de relations sociales, pour la gestion des conflits...

La théorie de l'esprit désigne cette capacité à attribuer des états mentaux à soi-même et à autrui, d'interpréter et de prédire les comportements d'autrui comme les désirs, les buts d'autrui, mais aussi la croyance. Et c'est ce point que la tâche de fausse croyance permet de tester.